Nos médicaments

Découvrez nos gammes de produits filtrées par DCI, par classe thérapeutique !

Nos médicaments Bactall BACTALL 500 B/14
Aradeux

Dosage :500 mg

Forme :Comprimé pelliculé sécable

Présentation :B/14

Conditionnement primaire :Blister

Spécification :en PVC/Alu

DCI :Ciprofloxacine

Classement VEIC :Essentiel

Classe Thérapeutique :Infectiologie

Conditionnement primaire :Blister

Sous Classe :Quinolones

Laboratoire :SAIPH

Tableau :A

Durée de conservation :24 (mois)

Générique/Princeps :Générique

AMM :9163681

Date AMM :2008-01-23

Indication :CHEZ L'ADULTE AU TRAITEMENT: - DE L'URETRITE GONOCOCCIQUE CHEZ L'HOMME; - DES INFECTIONS URINAIRES HAUTES ET BASSES COMPLIQUEES OU NON (Y COMPRIS PROSTATITES); - DES INFECTIONS INTESTINALES; - DE RELAIS DES INFECTIONS OSTEOARTICULAIRES; - DES INFECTIONS ORL SUIVANTES: * SINUSITES CHRONIQUES; * POUSSEES DE SURINFECTION DES OTITES CHRONIQUES (QUELQUE SOIT LEUR NATURE), ET DES CAVITES D'EVIDEMENT, * PREPARATIONS PRE-OPERATOIRES D'OTITES CHRONIQUES OSTEITIQUES OU CHOLESTEATOMATEUSES; * TRAITEMENT DE RELAIS DES OTITES MALIGNES EXTERNES, - A L'EXCEPTION DES INFECTIONS PNEUMOCOCCIQUES, AUX SUPPURATIONS BRONCHIQUES, NOTAMMENT QUAND UN BACILLE GRAM- EST SUSPECTE; * CHEZ LE SUJET A RISQUE (ETHYLIQUE CHRONIQUE, TABAGIQUE, SUJET DE PLUS DE 65 ANS, IMMUNODEPRIME), * CHEZ LE BRONCHITIQUE CHRONIQUE LORS DE POUSSEES ITERATIVES, * CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE MUCOVISCIDOSE. - DES INFECTIONS SEVERES A BACILLES GRAM- ET A STAPHYLOCOQUES SENSIBLES, DANS LEURS LOCALISATIONS RENALE ET UROGENITALE, Y COMPRIS PROSTATIQUE, PELVIENNE, GYNECOLOGIQUE, INTESTINALE, HEPATOBILIAIRE, OSTEOARTICULAIRE, CUTANEE, ORL ET RESPIRATOIRE. CHEZ L'ENFANT A PARTIR DE 5 ANS ATTEINT DE MUCOVISCIDOSE, DANS DES CAS EXCEPTIONNELS, APRES EN AVOIR EXAMINE LE RAPPORT BENEFICE-RISQUE, TRAITEMENT DES SUPPURATIONS BRONCHIQUES MICROBIOLOGIQUEMENT DOCUMENTEES A PSEUDOMONAS AERUGINOSA. LES STREPTOCOQUES ET PNEUMOCOQUES N'ETANT QUE MODEREMENT SENSIBLES A LA CIPROFLOXACINE, LE PRODUIT NE DOIT PAS ETRE PRESCRIT EN PREMIERE INTENTION LORSQUE CE GERME EST SUSPECTE. AU COURS DU TRAITEMENT D'INFECTIONS A PSEUDOMONAS AERUGINOSA ET A STAPHYLOCOCCUS AUREUS, L'EMERGENCE DE MUTANTS RESISTANTS A ETE DECRITE ET PEUT JUSTIFIER L'ASSOCIATION D'UN AUTRE ANTIBIOTIQUE. UNE SURVEILLANCE MICROBIOLOGIQUE A LA RECHERCHE D'UNE TELLE RESISTANCE DOIT ETRE ENVISAGEE EN CAS DE SUSPICION D'ECHEC.